Autoscopie

Il y a les talents purs et les génies précoces.
Ceux que l’on remarque tantôt, les nimbés d’aura, ceux qui ont don.
Il y a les habités, les prédestinés.
Ceux qui ont un nom ou un carnet d’adresses.
Celles dotés de courbes dont on fait les raccourcis, ceux qui d’une moue après un bon mot savent faire fleurir la louange.
Les jubilatoires.
Les beaux parleurs et les missionnaires.
Ceux qui rencontrent la bonne personne, sont au bon endroit au bon moment. Ceux qui ont un parcours incroyable, une féconde névrose, soif de réussite, les crocs acérés ennemis du parquet.
Ceux qui jouent des coudes, s’assoient sur les scrupules.
Il y a les magnétiques, les rythmiques, les oreilles absolues ; les fleur-de-peau, les médiums, les extraordinaires.

Je suis un laborieux.

Et alors ?

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.